Le Ius Civile

By: Anavitarte, E. J.*

Le ius civilis ou ius civile, était tout ce droit que les Romains n'appliquaient qu'à eux-mêmes, soit parce qu'il était créé démocratiquement lors des élections ou du Sénat, soit parce que son usage au sein de la cité était universel et respecté.

Ainsi, cet ensemble de normes juridiques constitue l'essence du droit romain, puisqu'elles en constituent le noyau axiologique ─ moral ─ et juridique ; dont les principales sources étaient la loi (lex), et d'autres règlements ayant force de loi, tels que les constitutions impériales, les plébiscites et les sénats.

En raison de cette nature identitaire, le ius civile s'appliquait exclusivement aux membres de la société civile romaine, c'est-à-dire à ses citoyens, et en son sein se trouvaient les droits quiritaires, le pouvoir du paterfamilias ou la mancipatio.

It is a long established fact that a reader will be distracted by the readable content of a page when looking at its layout. The point of using Lorem Ipsum is that it has a more-or-less normal distribution of letters, as opposed to using 'Content here, content here', making it look like readable English.

You must log in to access this content
Iniciar con Google
Iniciar con Facebook
x